Les techniques constructives

Le bois comme tout autre matériau s’inscrit dans un cadre réglementaire. Les règles de construction bois sont définies à travers les Documents Techniques Unifiés disponibles auprès de l’AFNOR. Cet environnement réglementaire permet de garantir la qualité des ouvrages et d’obtenir la garantie décennale pour les différents intervenants (maître d’ouvrage, maître d’œuvre, entreprises,…)


Les solutions techniques

 

Ossature Bois :

L’ossature bois, évolution du colombage, est une structure composée d’un tramage régulier de pièces de bois verticales disposées tous les 40 à 60 cm (les montants), et de pièces horizontales en partie haute, basse et médiane (les traverses et les entretoises). Sur l’ossature bois ainsi formée, un voile travaillant en panneau bois est fixé, offrant au bâti une rigidité exceptionnelle. Les cavités du panneau à ossature bois sont remplies avec un isolant permettant d’offrir d’excellentes performances thermiques et acoustiques. Ce système permet la mise en oeuvre de tous les types de revêtements intérieurs et extérieurs.

 

 

Bois empilé :

D’épaisses pièces de bois de section ronde (rondins) ou carrée (madriers) sont empilées horizontalement. Ces pièces sont conçues pour s’emboîter avec précision. Pour répondre à la RT 2012 une isolation complémentaire est indispensable.


Poteau poutre :

Ce système consiste à ériger le squelette de la maison avec des poteaux et des poutres de fortes sections. On peut obtenir ainsi de grands volumes et de larges ouverture.



Panneau massif :

Les panneaux sont composés de planches assemblées et croisées fixées par collage ou clouage. Une isolation complémentaire est indispensable.


Colombages :

Elle fait appel à des éléments de bois verticaux et horizontaux de fortes sections, entre lesquels un remplissage est effectué en torchis, briques ou terre. Le colombage est toujours très présent dans la construction en Basse-Normandie.

 

 

Pour aller plus loin

L'annuaire de la filière

> S’inscrire à la newsletter