Choisir le bon bois au bon endroit

 

Origine des Bois

On peut distinguer les bois en trois grandes appellations :

 

 

Si en France et en Europe les forêts sont globalement bien gérées, ce n’est pas le cas dans tous les pays. Pour avoir un comportement responsable pour vos achats de bois, exigez des bois éco-certifiés. Les certifications PEFC ou FSC sont les plus répandues et apportent les garanties d’une gestion durable des forêts.

 

 

Qualité des bois

Chaque essence a ses caractéristiques. Dureté, densité, durabilité, couleurs, sont autant de paramètres qui les caractérisent et détermineront leurs usages.

 

 

On choisira des essences avec une bonne résistance mécanique (épicéa, pin, douglas, chêne). La qualité mécanique d’une pièce de structure est assurée par le marquage CE. Ainsi, qu’importe l’origine du bois, l’étiquetage CE donne les caractéristiques mécaniques du produit. Au charpentier de bien définir les qualités nécessaires à la structure.

 

Pour mieux connaitre les qualités mécaniques de nos bois de pays :

>www.bois-basse-normandie.com ICI<

 

Durabilité naturelle ou traitement ?


L’aubier est la partie tendre du bois. Certaines essences sont naturellement imputrescibles lorsque le bois est purgé de l’aubier. Il ne nécessite alors pas de traitement. Si l’essence n'est pas naturellement durable, on pourra  appliquer un traitement de préservation adapté (traitement par trempage, autoclave, haute température,…).

 

Définir la classe d’emploi

5 classes d’emploi du bois sont définies

 

Il faut également veiller à identifier la sensibilité du bois vis-à-vis des insectes xylophages.

 

Pour plus de détails :  FD 20 651

 

Selon la situation à laquelle sera soumise la pièce de bois, le choix de l’essence se portera soit vers celle qui est naturellement résistante ou soit vers celle qui peut faire l’objet d’un traitement pour y répondre.

 

Pour mieux connaitre les qualités de nos bois de pays :

>www.bois-basse-normandie.com ICI<



 

Un produit de préservation du bois est un produit appliqué à la surface du bois, ou introduit à coeur, de façon à augmenter les caractéristiques de durabilité du matériau par rapport aux dégradations biologiques du bois (champignons, insectes). Il en existe plusieurs (traitement par trempage, autoclave, haute température,…).

Pour s’assurer de la qualité d’un traitement autoclave, choisissez des bois certifiés CTB-B+ ou Arbust ou ayant une attestion de traitement en adéquation avec les Normes NF B 50-105-3 et NF 599.

Pour connaître les recommandations de mise en oeuvre du bois traité c'est ici

 

Pour aller plus loin

 

 


 

L'annuaire de la filière

> S’inscrire à la newsletter