Colloque de Bayeux


Près de 150 participants à la 11ème édition du Colloque de Bayeux

Jeudi 10 mars 2016 à la Halle aux Grains à Bayeux.

Une après-midi d’échanges sur les forces de la filière face aux changements climatiques.

 

« Filière forêt-bois : l’avenir du climat »

Le Colloque de Bayeux, événement annuel de la filière Forêt-Bois de Normandie, a réuni près de 150 professionnels.

Pour cette 11ème édition, ProfessionsBois, a proposé de découvrir les actualités de la filière Forêt-Bois de Normandie.

 

Après la COP 21 qui vient de se terminer, la 11ème édition du Colloque de Bayeux visait à démontrer les valeurs et les atouts dont chaque maillon de la filière Forêt-Bois dispose pour répondre directement aux enjeux des changements climatiques.

 

Professionnels, entreprises, institutionnels, formateurs, décideurs… chacun était invité à s’approprier les outils et les références utiles qui constituent les plus-values de la filière Forêt-Bois.

 

Le Colloque de Bayeux, a pris cette année, une dimension nationale avec la présence exceptionnelle de Mme Sylvie ALEXANDRE, déléguée interministérielle à la forêt et au bois pour le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, et celui  du Logement et de l’Habitat Durable, de l’Aménagement des territoires, de la ruralité et des Collectivités territoriales.

 

Une après-midi d’échanges


Cinq experts ont abordé des angles régionaux, nationaux ou mondiaux pour apporter l’éclairage nécessaire aux stratégies d’avenir.

 

De gauche à droite : Sylvain LARROUY, Jean-Marc PAUGET, Hubert DEJEAN de LA BATIE, Christian PIQUET, Chantal ROVARC’H, Xavier MARTIN, Sylvie ALEXANDRE, Eric HINCELIN, Matthieu EVRARD

Crédit photo : Studio 101



> Lire le compte-rendu du colloque ICI

 

Retrouvez ci-dessous toutes les présentations de nos intervenants :

 

- Introduction – Sylvie ALEXANDRE, déléguée interministérielle à la forêt et au bois
Diagnostic et présentation de la mission : coordonner les actions filière forêt/bois & changement climatique : climat-énergie - biodiversité - construction - économie circulaire et déchet.

[ télécharger sa présentation ]

 

- La forêt mondiale, son économie, sa fonction bas-carboneXavier MARTIN, Directeur de la prospective et de l’économie de la filière CNPF (Centre National de la Propriété Forestière)

Les forêts françaises séquestrent en moyenne 550t de carbone par ha, celles-ci ont des caractéristiques diverses, certaines sont très exploitées et poussent vite, d’autres vieillissent et encore d’autres sont de jeunes forêts et donc stockent plus ou moins de carbone. Et 20% des forêts ont un plan de gestion. Pour développer la fonction de séquestration du carbone de la forêt, il faut travailler à l’international pour développer un « marché carbone incitatif ».

[ télécharger sa présentation ]

 

- Forêt puits de carbone : La démarche « Normandie Forêver » - Matthieu EVRARD, Président de Normandie Forêver

Parmi les différents dispositifs de financement de l’investissement forestier, Normandie-Forêver se positionne comme une alternative originale permettant non pas d’installer des arbres, mais d’installer des « pompes à Carbone » et de rémunérer ainsi ce service rendu par la forêt. L’entreprise comme la collectivité qui souhaite compenser localement ses émissions de Co2 investit sur un reboisement et reçois un « certificat de stockage » de carbone.

« Ce dispositif est contrôlé par un Comité éthique, qui pour éviter l’effet d’aubaine orientera les possibilité de compensation carbone vers les entreprises ou collectivités qui montrent déjà un engagement fort et termes de stratégie environnementale »

[ télécharger sa présentation ]

 

- Bois énergie : La première des énergies renouvelables – Sylvie ALEXANDRE, déléguée interministérielle à la forêt et au bois

Après avoir positionné le Bois énergie dans le paysage des énergies fossiles et renouvelables en France : « La filière bois énergie ou plutôt la biomasse a un bon résultat termes de production d’énergie ; en effet la biomasse représente 60% de la production d’énergie finale renouvelable dont 50% pour la biomasse solide (bois énergie et déchets). » La neutralité du bois énergie en termes d’émission de gaz à effets de serre est pour rappel 1m3 de bois <-> 0.5 teq de Co2 évité avec substitution d’énergie fossiles » et pour « 1m3 de bois <-> 1.1 teq Co2 évitée dans le produit fini quand il est utilisé en matériau de substitution dans la construction par exemple. ». Mme Sylvie ALEXANDRE a conclu sur les actions mises en oeuvre par l’Etat pour favoriser la mobilisation du bois

[ télécharger sa présentation ]

 

- Construction bois : La réglementation thermique 2020 enfoncera le clou du stockage de carbone – Jean-Marc PAUGET, Expert CNDB (Comité National Développement Bois)

« Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) deviendra le standard de construction en 2020. Alliant la quasi-élimination des déperditions thermiques et un bilan en énergie grise aussi favorable que possible, le bois trouve tout naturellement sa place pour être leader des matériaux répondant aux enjeux du changement climatique. En termes d’économie bas-carbone, la mixité des matériaux associant le bois au béton au métal ou au verre permettra de gagner des volumes significatifs et donc d’améliorer la situation. »

[ télécharger sa présentation ]

 

Bâtiment Bas Carbone – Retour d’expériences – Sylvain LARROUY, Président de Maitre-Cube)

« Le Label BBCA (Bâtiment Bas Carbone) est un label qui possèdent un référentiel dont le but est de limiter les émissions de CO2 tout au long de la vie du bâtiment (notamment durant la phase de construction et la phase d’utilisation du bâtiment). Ce bâtiment qui est exemplaire, a été sélectionné pour être un projet pilote dans la démarche du label BBCA La démarche a pour objectif principal de limiter les émissions de CO2 tout au long de la vie du bâtiment (notamment durant la phase de construction et la phase d’utilisation du bâtiment). »

[ télécharger sa présentation ]

 








Christian PIQUET, Président de PROFESSIONSBOIS et de France-Bois-Régions, a conclu le colloque en reliant les travaux du jour à l’accord conclu lors de la COP21 et dont les éléments majeurs sont retranscrits dans le Contrat de Filière. Puis a laissé la parole à M. DEJEAN de La BATIE, Vice-Président de la région Normandie en charge de « L’Environnement, Mer, Littoral et Forêt » qui a déclaré que la région Normandie « s'engage dans le développement de la filière forêt bois régionale ».

 

 

> Voir (ou revoir) le colloque en image

 

> Revoir le programme du colloque ICI




Cet évènement est labellisé :


L'annuaire de la filière

Adhérents

Association
CETEF NORMANDIE SUD
> Voir sa fiche
Centre de formation
LYCEE PIERRE SIMON LAPLACE
> Voir sa fiche
> S’inscrire à la newsletter